Déterminants et conséquences de l’obésité

L’obésité est caractérisé par un excès de masse grasse que l’on évalue d’une façon indirecte à partir du calcul de l’index de masse corporelle :

imc

tableau_imc

Une inégalité métabolique

La prédisposition au « gain de poids » existe. Les facteurs héréditaires font que l’on peut avoir une « tendance à stocker facilement ».

Des facteurs environnementaux

Les 3 grands facteurs de prise de poids sont :

  • L’alimentation déséquilibrée
  • La sédentarité
  • Le « stress » ou plus précisément le contexte émotionnel

A ces 3 grands éléments peuvent s’ajouter : le sevrage du tabac, les modifications hormonales (grossesse, ménopause, déséquilibre hormonal comme l’hypothyroïdie), certains médicaments…

Conséquences de l’obésité

Si l’on a défini l’obésité par un IMC au delà de 30 kg/m2, c’est en raison du risque accru pour la santé au dessus de cette valeur.

2 paramètres reflètent l’obésité :

  • le degré de surpoids évalué par l’IMC,
  • le tour de taille : la graisse au niveau du ventre est également un marqueur de risque pour la santé.

L’obésité peut être impliquée dans certaines maladies : le diabète, les maladies cardiovasculaires, les troubles respiratoires, certains cancers, des troubles digestifs, des troubles veineux, des troubles articulaires…

L’obésité peut entrainer des troubles de l’estime de soi et de l’image de soi qui se sont parfois installés depuis de nombreuses années ; sans parler de la stigmatisation de la société…